Chapitre 11 : Flux de Revenus pour les Associations

August 25, 2020

Toutes les associations caritatives dépendent de différentes sources de revenus : le financement peut provenir de particuliers, de fondations, de sociétés ou des gouvernements. Certaines associations caritatives facturent des frais pour certains types de services, et certains vendent des biens ou des services pour générer des revenus. Il est important de diversifier vos sources de revenus et de disposer de plusieurs sources de financement pour votre association. Voici les types de sources de revenus les plus courants pour les associations caritatives.

Donateurs individuels

De tous les dons faits à des organismes sans but lucratif, 71% proviennent de particuliers. 1 Vos contributeurs individuels incluront un mélange de donateurs de haut niveau (principaux donateurs) et de donateurs de niveau moyen à faible (donateurs réguliers).

Individual Donors

Les donateurs individuels peuvent faire des dons ponctuels ou récurrents. Ils peuvent faire un don à votre organisation par le biais d’événements (y compris en achetant des billets pour un événement ainsi qu’à des activités de collecte de fonds supplémentaires lors des événements, tels que des tombolas et des enchères), ou via des dons annuels ou des planifiés (par testament, par exemple). Certaines personnes ou familles ont également des fondations familiales qui peuvent les aider à faire des dons à des associations caritatives.

Identifier et soigner les principaux donateurs

Pour les associations caritatives, 88% du total des fonds collectés proviennent de seulement 12% des donateurs 2. Il est donc important de concentrer ses efforts sur les principaux donateurs. Bien que les principaux donateurs ne donnent pas aussi souvent que les petits donateurs, les dons qu’ils font seront considérablement plus importants ; par conséquent, il est important pour une association caritative de mettre en place une stratégie visant à soigner tout particulièrement et continuellement les principaux donateurs.

Le niveau auquel un don est considéré comme « majeur » varie d’une association à l’autre. Regardez l’historique de votre organisation en matière de dons, et identifiez les plus gros dons pour déterminer ce qui serait considéré comme un don majeur. Les grandes organisations considèrent les dons majeurs à partir de six chiffres et plus, tandis que les petites organisations peuvent considérer les dons à quatre chiffres comme un don majeur.

Identifying and Cultivating Major Donors

Vos donateurs potentiels doivent avoir un lien étroit avec la mission de votre organisation, et ils doivent avoir à la fois la volonté et la capacité de faire de gros dons. En commençant par vos plus grands donateurs, les donateurs les plus fréquents et les membres du conseil d’administration sont aussi à soigner car ce seront les principaux pourvoyeurs de fonds. Si votre budget le permet, envisagez d’investir dans un logiciel d’analyse de patrimoine (pour plus d’informations sur les bases de données et les logiciels d’analyse de patrimoine, consultez le chapitre « Logiciels essentiels dont votre organisation à but non lucratif a besoin pour augmenter les dons »).

Une fois que vous avez identifié vos principaux donateurs potentiels, établir une relation et solliciter des dons auprès des principaux donateurs prennent beaucoup de temps et d’efforts. Vous pouvez les soigner de bien des manières, en les rencontrant en entretien individuel ; en les invitant à visiter vos installations; en leur faisant rencontrer votre directeur exécutif ; en les invitant à des événements ; en leur demandant de se porter volontaire pour votre organisation ; et en leur fournissant des informations ainsi qu’en les remerciant de manière régulière.

3 Ensuite, bien sûr, il faut leur demander de donner – soit pour soutenir un programme spécifique, soit un don sans restriction pour soutenir l’organisation.

Fondations et autres organisations

Il y a plus de 100 000 fondations aux États-Unis. 4 Les fondations privées (non gouvernementales) varient en taille, en portée, en capacité et en processus d’octroi de subventions. De nombreuses fondations accorderont une subvention à une organisation sur une base annuelle ou ponctuelle et exigeront des demandes et des rapports détaillés.

Les grandes fondations sont susceptibles d’avoir des sites internet répertoriant leurs directives et exigences ; et vous pourrez trouver des informations sur les fondations privées via Foundation Directory Online et GuideStar. Bien que certaines fondations accordent un soutien général au fonctionnement ou un financement sans restriction, la plupart préfèrent financer des programmes ou des initiatives spécifiques. Le financement des fondations couvre généralement une petite partie des revenus des associations caritatives (environ 2 à 4%), mais peut jouer un rôle important dans le financement de nouveaux programmes ou le renforcement de programmes existants.

En plus des fondations privées, il existe également des fonds fédérés (des organisations telles que Centraide) qui peuvent fournir du financement aux associations caritatives. Les organismes de bienfaisance publics sont un mélange de fondation privée et d’organisme de bienfaisance – ils reçoivent des dons du public (et peut-être du gouvernement et des fondations privées), mais transmettent une partie de leur argent à d’autres organisations à but non lucratif 5

Les fondations communautaires (ou fonds conseillés par les donateurs) et les fondations familiales (dons d’un individu ou d’une famille) sont également des exemples de petites fondations subventionnaires qui peuvent faire des dons à des associations caritatives. Les sociétés peuvent également avoir leurs propres fondations ainsi que d’autres moyens de faire des dons à des associations caritatives.

Dons d’entreprise

Les sociétés peuvent donner de l’argent aux associations caritatives de diverses façons. Certaines sociétés ont leurs propres fondations, qui ont des processus d’octroi de subventions similaires à ceux des fondations privées. Certaines sociétés parraineront des événements ou fourniront des dons en nature pour des tombolas et des ventes aux enchères.

Générer des ventes au profit d’une association caritative est aussi un bon moyen de rentrer de l’argent : les entreprises offriront une partie du produit de la vente d’un article à une association caritative. Cela peut également avoir l’avantage de faire connaître une organisation ainsi que de collecter des fonds. De nombreuses entreprises feront également des cadeaux à leurs salariés en contrepartie d’un don à une association, ou feront des dons lorsque leurs employés feront du bénévolat au sein d’une association. Les dons d’entreprise peuvent provenir de grandes entreprises nationales comme de petites entreprises locales.

Financement d’état

De nombreuses associations caritatives comptent sur des subventions locales, étatiques ou fédérales pour financer certaines de leurs opérations. Les secteurs sans but lucratif tels que la recherche, l’éducation et les médias publics sont des exemples d’organisations qui dépendent souvent du financement d’état. 

Autres sources de revenus potentielle : faire payer pour des services et la vente de biens

De nombreuses associations caritatives facturent des frais en échange de leurs services. Les hôpitaux facturent les patients, les musées demandent des frais d’admission, les thétres vendent des billets, les universités exigent des frais de scolarité, etc. Si votre association caritative a la possibilité de facturer certains de ses services, cela peut être une bonne solution pour assurer des revenus réguliers.

Certaines associations caritatives, en particulier les plus grandes et les plus connues, peuvent compter sur les ventes de produits de leur marque pour générer des revenus pour l’organisation. D’autres organisations peuvent vendre des t-shirts, des sacs fourre-tout, des tasses ou d’autres articles afin de lever des fonds.

Quand il s’agit de collecter des fonds pour votre organisation, assurez-vous d’avoir un plan en place qui comprend un mélange de sources de financement et d’opportunités. Les relations avec les donateurs, qu’ils soient des particuliers, des fondations, des sociétés ou des bailleurs de fonds gouvernementaux, prennent du temps à développer et doivent être soigneusement gérées. Tous les donateurs aiment se sentir appréciés et savent que leurs dons font une différence.

1 The Balance, “Where Do Nonprofits Get Their Income?”

https://www.thebalance.com/where-do-nonprofits-get-their-revenue-2502011 

2 Bloomerang,“Major Gift Fundraising By The Numbers” 

https://bloomerang.co/blog/infographic-major-gift-fundraising-by-the-numbers/ 

3 Amy Eisenstein, “The 4 Pillars of Major Gift Relationships” 

http://www.amyeisenstein.com/4-pillars-of-major-gift-relationships/ 

4 Karen Eber Davis, “Can Your Nonprofit Obtain More Income? The 7 Sources” 

https://www.kedconsult.com/articles-resources/can-your-organization-obtain-more-income-the-7-sources/ 

5 The Balance, “Where Do Nonprofits Get Their Income?” 

https://www.thebalance.com/where-do-nonprofits-get-their-revenue-2502011

Ce guide vous a-t-il aidé ?

Envoyer un commentaire:

JotForm Avatar
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Commentaire:

Podo CommentSoyez le premier à commenter.