Les 5 types d’entrepreneurs

Horoscopes, Ennéagramme, Myers-Briggs, système d’alignement : jamais il n’y a eu autant de façons de catégoriser nos personnalités. Particulièrement à une époque où tant de choses sont hors de notre contrôle, il peut être agréable de sentir qu’il y a un sens de l’ordre qui nous unit.

Bien que les créateurs d’entreprises partagent de nombreuses caractéristiques – une importante tolérance au risque ou un niveau élevé de confiance en leurs propres capacités, par exemple  cela ne signifie pas que tous les créateurs d’entreprises sont pareils. En fait, nous sommes aussi différents les uns des autres qu’un Scorpion est un Sagittaire peuvent l’être ou un INFP d’un ENTJ. Bien sûr, Elon Musk et Oprah Winfrey sont tous deux des entrepreneurs, mais ils incarnent deux archétypes de créateurs d’entreprises complètement différents. Et vous, lequel êtes-vous ?

Le type “Machine”

Impitoyable et apparemment insensible, la Machine est néanmoins un cerveau visionnaire lorsqu’il s’agit d’anticiper les besoins du marché et de les concrétiser. Les Machines se concentrent sur les opportunités et sont capables de faire preuve d’une détermination à toute épreuve, ils sont insensibles aux obstacles, humains ou autres, qui menacent de se mettre en travers de leur chemin. La Machine est excellente pour tracer une voie claire et s’assurer qu’il n’y a pas de confusion sur les objectifs de l’entreprise.

Bien que la Machine soit très efficace pour pénétrer un marché par la force, sa profonde expertise et sa confiance en ses propres idées implique qu’elle n’est pas toujours la meilleure pour développer une entreprise ou la rendre durable. Son intensité et son style de gestion par le contrôle ne sont pas propices à l’adaptation sur le long terme, et ne permettent souvent pas de garder des employés talentueux – désireux d’apporter leurs propres idées et leur créativité – très longtemps.

Le type “Unificateur”

Là où la Machine est dictatoriale dans son style de gestion, l’Unificateur agit généralement de manière démocratique. Bien entendu, l’unificateur possède sa propre vision, mais il sera plus intéressé à la renforcer grâce à un travail collaboratif et accordera une grande valeur à un environnement de recherche de consensus. L’unificateur agira de manière décisive si nécessaire, mais à ses yeux, la meilleure idée est généralement celle à suivre et il n’hésitera pas à donner du pouvoir à ceux qui l’entourent. Cette attitude inclusive contribue non seulement à favoriser le sentiment d’appartenance des employés au sein de l’entreprise, mais elle conduit également à générer des idées véritablement innovantes.

Bien qu’être un Unificateur sonne bien en théorie, son manque de vision singulière peut parfois provoquer de la confusion au sein de l’entreprise, ce qui peut amener l’entreprise à stagner. Quand il y a trop de cuisiniers dans une cuisine, cela peut vite devenir le chaos, en particulier si les employés sont attirés par une vision originale qui finit par être complexifiée par trop d’éléments contradictoires. Par ailleurs, sur les marchés où les besoins des clients varient à la vitesse de l’éclair, l’approche inclusive de l’unificateur manque souvent d’agilité pour suivre le rythme.

Le type “Charmeur”

Les Charmeurs ne sont peut-être pas les premiers à proposer une idée ou un produit, mais ils le feront effectivement avec le plus de panache. Comment ? Leur contact facile avec les gens et leur intuition naturelle du marketing les rendent extrêmement populaires, tant auprès des clients que des employés de leur propre entreprise.

Si vous êtes un Charmeur, vous avez un charisme magnétique qui vous offre sur un plateau des légions de fans. Vous savez faire preuve d’empathie et vous êtes très à l’écoute des besoins des clients, vous ferez les ajustements dont vous avez besoin pour bien faire les choses.

Ce même QE élevé signifie que vous établissez facilement des liens avec les employés, les investisseurs et autres tiers, tous essentiels au bon déroulement des opérations. Vous aimez les gens dans le meilleur sens du terme et la culture que vous créez attire non seulement les gens, mais les garde. Cependant, votre désir d’être universellement adoré signifie que vous n’avez parfois pas le cœur de prendre des mesures difficiles mais nécessaires.

Le type “Réparateur”

Vous connaissez cette citation de Ghandi : “Soyez le changement que vous voulez voir dans le monde ?” C’est le Réparateur. Il ne cherche pas à résoudre des problèmes ; il voit un problème à résoudre et décide tout simplement de le faire.

Loin des opportunistes, les Réparateurs sont plus concentrés sur la création d’un moyen pour une fin que sur la fin elle-même. Personnellement, je me considérerais comme un Réparateur : mon entreprise, JotForm, est née de ce besoin que j’ai considéré comme existant de créer un moyen plus simple de générer des formulaires en ligne. Comme personne n’avait encore imaginé cette solution, j’ai décidé de quitter le confort de mon travail quotidien et de résoudre le problème moi-même. Il s’avère que je n’étais pas le seul à chercher une solution : JotForm compte désormais plus de 9,1 millions d’utilisateurs.

Les Réparateurs ont tendance à être le type de fondateur le plus souvent responsable du changement de paradigme. Mais leur statut “d’entrepreneurs accidentels” signifie qu’ils ne sont pas toujours les meilleurs pour apporter une solution réellement viable à des problèmes généraux. L’un de leurs problèmes, en particulier, c’est cette tendance à embaucher des personnes qui partagent leur vision globale du changement, plutôt que celles qui possèdent les connaissances techniques nécessaires pour concrétiser le projet.

Le type “Guide”

On pourrait penser que le fleuret de la Machine serait l’Unificateur, mais ce n’est pas le cas : ce serait plutôt le Guide. Bien que les Guides partagent le don de la Machine quand il s’agit d’envisager un objectif et de le réaliser, ils sont également plus flexibles. Si la Machine pose des questions que personne d’autre n’a posées, le Guide pose les bonnes questions au bon moment et fait confiance à son équipe pour prendre les mesures appropriées.

Ce qui distingue le Guide des autres, c’est son état d’esprit orienté sur la croissance. Comme l’Unificateur, le Guide s’intéresse aux contributions de son équipe, mais seulement jusqu’à un certain point. Les Guides sont des maîtres dans l’art de tracer une frontière entre les éléments de sa vision qu’il va ouvrir à la discussion et ceux pour lesquels il ne le fera pas.

En travaillant tout en tenant compte de l’avis des autres, mais en établissant des limites fermes, le Guide parvient à maintenir l’engagement de son équipe tout en restant fidèle à un objectif clair. La délimitation de ce qui est et ne doit pas faire l’objet d’un débat invite également explicitement la participation des membres de l’équipe, plutôt que de les laisser se demander si leurs opinions seront appréciées.

Pourquoi déterminer à quel type on appartient est-il important ?

Savoir quel genre d’entrepreneur vous êtes n’est pas un exercice de vanité. C’est en fait un excellent outil pour utiliser vos forces et pour tenir compte de vos faiblesses : si vous savez que vous êtes une Machine, il vous faut un Guide comme bras droit. Si vous êtes un Réparateur, veillez à recruter des gens non seulement parce que leurs opinions correspondent aux vôtres, mais aussi parce qu’ils ont les compétences nécessaires pour exécuter votre vision. Vous ne pouvez pas être tous les types d’entrepreneurs, mais vous pouvez créer une équipe puissante qui incarne le meilleur de tous les mondes.

AUTEUR
Aytekin Tank est le fondateur et PDG de JotForm. Développeur de métier mais conteur de cœur, il écrit sur son parcours d'entrepreneur et partage des conseils pour les autres startups. Il adore écouter les histoires des utilisateurs de JotForm. Vous pouvez joindre Aytekin sur AytekinTank@JotForm.com

Envoyer un commentaire:

JotForm Avatar
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Commentaire:

Podo CommentSoyez le premier à commenter.