Comment obtenir le consentement du public pour la vaccination

Alors que la distribution du vaccin COVID-19 prend de l’ampleur, les prestataires de soins de santé doivent mettre en œuvre des systèmes pour gérer les tâches administratives associées. L’une d’entre elles est essentielle et consiste à obtenir le consentement à la vaccination avant d’administrer chaque dose. Ces formulaires de consentement garantissent que chaque patient a bien compris les différentes implications de la vaccination avant de recevoir le vaccin.

Comprendre le consentement : comment ça marche

Quel que soit le type de traitement que vous administrez, vous devez fournir à chaque patient des informations sur les conséquences et les risques possibles associés au traitement. Non seulement les prestataires de soins de santé doivent communiquer ces informations essentielles, mais les patients doivent également reconnaître qu’ils comprennent ces risques potentiels.

Dans l’industrie médicale, obtenir le consentement signifie que chaque patient donne sa permission avant de recevoir un traitement ou de subir une intervention. Qu’il s’agisse d’un traitement médicamenteux ou d’une intervention chirurgicale, un patient doit toujours donner son consentement avant de pouvoir obtenir ses médicaments, ou de subir une intervention.

Le consentement n’est valide que lorsque certaines conditions sont remplies :

  • Capacité. Le patient doit avoir la capacité de prendre une décision éclairée. Si le patient n’atteint pas l’âge légal du consentement en vigueur dans le pays, un tuteur ou un parent peut participer au processus de prise de décision. Dans une situation où un patient n’est pas capable de prendre une décision, par exemple dans le cas d’un adulte vieillissant atteint de sénilité, alors une personne qui a une procuration médicale peut consentir au traitement au nom du patient.       
  • Divulgation. Le prestataire médical doit expliquer le traitement en détail et inclure tous les risques et avantages associés.       
  • Compréhension. Chaque patient (ou décideur désigné) doit comprendre les informations fournies par le fournisseur de soins de santé sur le traitement, y compris les risques et les conséquences potentielles.       
  • Consentement volontaire et documentation. Un patient doit consentir volontairement au traitement. La plupart des pays disposent de lois pour empêcher les traitements médicaux forcés, c’est pourquoi les prestataires de soins de santé doivent obtenir le consentement volontaire avant de pouvoir aller de l’avant. Si la personne ne souhaite pas recevoir le vaccin contre le COVID-19, par exemple, elle peut le refuser. Le fournisseur de soins de santé doit avoir une conversation verbale avec le patient pour répondre à toutes ses questions. Même si la loi ne l’exigeait pas, il est néanmoins plus sûr d’obtenir le consentement par écrit.       

Les exigences de consentement spécifiques varient en fonction des pays. La plupart des pays ont mis en place des lignes directrices régissant la validité du consentement et les étapes à suivre pour confirmer le consentement. (Vérifiez auprès de votre département de santé local ou étatique/provincial pour les lois applicables.)

Comprendre le consentement pour les vaccins COVID-19

Étant donné que la vaccination contre le COVID-19 progresse rapidement, des millions de personnes recevront le vaccin dans un laps de temps relativement court. Le consentement à la vaccination est une étape particulièrement cruciale qui intervient avant l’administration de chaque dose afin de garantir la sécurité et l’efficacité des efforts consentis.

Les informations fournies par les professionnels de la santé sur le vaccin COVID-19 doivent être claires et directes, et doivent inclure une liste des avantages et des effets secondaires potentiels. Les prestataires de soins de santé doivent toujours examiner les contre-indications potentielles propres à chaque patient pour éviter des effets secondaires graves, par exemple en cas d’allergie à un composant du vaccin. De plus, chaque patient doit recevoir des informations sur les soins de suivi et le traitement nécessaire, le cas échéant.

Toute personne a le droit de poser des questions supplémentaires et d’avoir une conversation avec le corps médical sur les conséquences et les risques qu’elle accepte. Les prestataires de soins de santé ont la responsabilité de s’assurer que chaque patient reconnaît les risques potentiels existants à recevoir le vaccin. Les hôpitaux, les cliniques médicales, les pharmacies et les cabinets privés doivent aussi faire preuve de transparence et donner un maximum de détails, tout en collant au calendrier serré nécessaire à la distribution des doses de vaccin disponibles.

Organiser un système pour recueillir le consentement au vaccin

Si vous êtes un professionnel de santé offrant le vaccin COVID-19, vous avez besoin d’un système. Une fois que vous avez recueilli les demandes de vaccination dés patients qui remplissent les conditions d’éligibilité actuelle, demandez à chaque personne de remplir un formulaire de consentement à la vaccination COVID-19.

En règle générale, avoir recours à un système dématérialisé est le plus efficace pour collecter les demandes de rendez-vous et les formulaires de consentement à la vaccination. Grâce à un logiciel conforme HIPAA, comme JotForm, vous pouvez collecter des informations numériquement avant d’administrer chaque vaccin. Les garanties techniques, physiques et administratives des comptes conformes à la loi HIPAA de JotForm respectent ou dépassent toutes les réglementations HIPAA en matière de confidentialité et de sécurité.

N’oubliez pas que vous devez bénéficier d’un compte JotForm Argent, Or ou Entreprise pour accéder à la conformité HIPAA.

Les formulaires numériques ne représentent pas seulement un moyen pratique de rassembler des documents : ils permettent également d’organiser les données et de créer un système efficace pour gérer la documentation de chaque patient. Avec JotForm, vous pouvez être tranquille en sachant que vous utilisez une plateforme conforme à la loi HIPAA et que les informations de santé protégées (PHI) de vos patients sont sécurisées. JotForm soutient les organisations médicales de toutes tailles avec des modèles de formulaires et un système éprouvé de suivi des PHI. Concevez votre système de vaccination COVID-19 à l’aide de ces formulaires d’enregistrement et de consentement ainsi que de nombreux autres formulaires coronavirus. Vous pouvez utiliser ces modèles de formulaires prédéfinis ou créer un formulaire personnalisé à partir de zéro pour répondre aux besoins uniques de votre organisation.

Envoyer un commentaire:

JotForm Avatar
This site is protected by reCAPTCHA and the Google Privacy Policy and Terms of Service apply.

Commentaire:

Podo CommentSoyez le premier à commenter.